Renforcer la capacité de se prendre en main pendant et après la catastrophe

HANDS, partenaire de medico, était en mesure d’agir depuis le tout début

Lorsqu’en août 2010, des régions pakistanaises, entre autres celles riveraines de l’Indus ont sombré dans l’inondation, HANDS (Health and Nutrition Development Society), partenaire de medico, a été une des premières organisations de la société civile à être présente sur le terrain. Dans la région de Sindh, HANDS a évacué des dizaines de milliers de personnes que l’inondation a enclavées, organisé leur survie dans des camps de fortune et se charge désormais du retour des réfugiés.

Si cela a fonctionné, c’est que HANDS travaille dans les régions pauvres touchées depuis des décennies et a pu mobiliser des milliers de bénévoles en très peu de temps. Mise à part HANDS, plusieurs autres organisations de la société civile pakistanaise ont également prouvé leur capacité d’action en cas de catastrophe. medico a pu mettre à la disposition de HANDS des sommes considérables étant donné que la solidarité et la disposition à faire des dons étaient très importantes. Les contacts avec les organisations de santé et communautaires existaient depuis quelques années par l’intermédiaire du People’s Health Movement.

Cette convergence conceptionnelle entre medico et HANDS, de même que la conception de la santé comme étant un droit de l’homme fait que le travail commun pour surmonter l’inondation au Pakistan est devenu un modèle dans l’analyse critique de l’aide d’urgence.

Publié: 03. November 2011

Faire un don!

 

This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our Cookie Policy. Read more.