Ne laissons pas la santé entre les mains des experts autoproclamés

Dans le domaine de la politique de la santé globale, ce ne sont pas les initiatives et les experts qui manquent, mais souvent la voix des personnes concernées elles-mêmes : medico se bat au sein de réseaux internationaux de la société civile pour que ces voix soient entendues et que le droit à la santé ne soit pas sacrifié aux intérêts commerciaux ou interprété de manière unilatéralement technocratique.

Depuis 1981, medico international s’engage, dans le cadre du réseau global pharmacritique Health Action International, à ce que l’accès aux médicaments indispensables (essentiels) ne soit pas subordonné au profit du lobby pharmaceutique.

Avec le People’s Health Movement en l’an 2000, une voix forte s’est élevée en faveur du droit à la santé pour tous. Dans l’essentiel, elle aspire à ce que les hommes aient leur mot à dire dans les décisions qui touchent à leur santé. L’implication de nombreux militants et groupes du People’s Health Movement dans le processus de travail de la Commission pour les déterminants sociaux de la santé de l’OMS au cours des années 2005 à 2008 peut être considérée comme un énorme succès récompensant ces efforts à l’échelon mondial.

Sur cette toile de fond, medico a également renforcé ses relations publiques critiques dans son propre pays, avec une contre-manifestation critique à l’occasion du premier "World Health Summit" en 2009 ; ce sommet ayant uniquement propagé des solutions technologiques par rapport aux dimensions sociales de la santé et de la maladie. En 2010, medico a alors organisé sa propre conférence à Berlin et rassemblé à cette occasion un réseau national pour la santé globale en plus des invités internationaux, réseau dont font partie aussi bien des initiatives à échelle internationale comme medico que des promoteurs de la santé locaux, des syndicats et des groupes traitant du thème de la migration. En effet, nous sommes convaincus que la santé globale commence au niveau local (Global Health starts at Home). Avec tous ces participants, l’objectif est d’accompagner de manière critique la politique allemande concernant les questions de santé globales et d’exercer une influence positive dans ce cadre.

La société civile s’est clairement forgé une voix lors des derniers débats sur la "Global Governance for Health". Ces débats sont dédiés au problème des multiples initiatives de santé globales, difficiles à coordonner, et à l’influence des nombreux acteurs qui poursuivent plutôt leurs propres intérêts du secteur privé au détriment de la santé publique. Il s’agit de l’étape la plus récente dans ce travail.

Publié: 19. May 2011

Faire un don!

 

This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our Cookie Policy. Read more.