L’entraide contre l’isolement

Le réseau NEAS en Sierra Leone

En Sierra Leone, le réseau d’anciens demandeurs d’asile (Network of Ex-Asylum Seekers – NEAS) est une association de personnes expulsées d’Allemagne. De retour en Sierra Leone, ces personnes sont souvent confrontées à un nouveau rejet. En raison de la méconnaissance de la politique restrictive de l’Allemagne en matière d’asile, beaucoup considéraient que les personnes expulsées d’Allemagne avaient commis des crimes dans ce pays. Les familles sont déçues par leurs parents démunis de retour au pays et beaucoup coupent les ponts avec eux. Le NEAS étant un lieu où ces derniers peuvent partager et s’entraider, un de ses objectifs est de les aider à surmonter cet isolement. Le NEAS essaie d’atténuer les préjugés au moyen de manifestations publiques. Fin 2012, il a organisé un forum sur la migration dans la capitale, Freetown, où la discussion a notamment porté sur les pratiques indignes des autorités allemandes qui financent le voyage de délégations du gouvernement de Sierra Leone chargées d’attester la nationalité des réfugiés et qui produisent même les documents de voyage (d’expulsion) nécessaires pour les personnes malades. Premier signe encourageant, les représentants du gouvernement ont invité le NEAS au ministère des Affaires étrangères et ont promis de réexaminer ses préoccupation de façon détaillée. Le NEAS est soutenu par medico depuis sa création en 2011.


Publié:

    Jetzt spenden!

     

    This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our Cookie Policy. Read more.